Sauvetage du ferry en mer Adriatique : 1...

Sauvetage du ferry en mer Adriatique : 10 morts, 427 rescapés et des incertitudes

La vaste opération de sauvetage entamée depuis dimanche au large des côtes albanaises pour évacuer les centaines de passagers pris au piège sur le Norman Atlantic, le ferry qui a pris feu en mer Adriatique, a permis de sauver 427 passagers. Au moins dix passagers sont morts mais on ignore le nombre exact de passagers. Selon le Quai d'Orsay, les 10 passagers français «sont en bonne santé».

 

Bari (sud de l'Italie), le 29 décembre. La vaste opération de sauvetage entamée depuis dimanche au large des côtes albanaises pour évacuer les 478 passagers pris au piège sur un ferry qui a pris feu en mer Adriatique est désormais terminée. Cinq corps ont par ailleurs été repêchés.
Bari (sud de l'Italie), le 29 décembre. La vaste opération de sauvetage entamée depuis dimanche au large des côtes albanaises pour évacuer les 478 passagers pris au piège sur un ferry qui a pris feu en mer Adriatique est désormais terminée. Cinq corps ont par ailleurs été repêchés.
(AFP/FILIPPO MONTEFORTE)

 

Il n'y a plus de passager sur le ferry Norman Atlantic qui a pris feu dimanche en mer Adriatique avec plus de 400 personnes à son bord.

 

Selon les officiels italiens, l'incendie du ferry Norman Atlantic a fait dix morts, repêchés dans les eaux de l'Adriatique, et 427 personnes ont pu être sauvées. 

Ces 427 personnes, dont les 56 membres d'équipage, ont été transportées saines et sauves à bord de navires ou directement à terre. Le ministère a mis en garde sur le nombre exact de passagers à bord du navire. La liste d'embarquement faisait état de 478 personnes à bord, dont 422 passagers.

Dans la matinée, 49 premiers rescapés avaient pu arriver à Bari à bord du cargo «Spirit of Piraeus», dans le sud-est de l'Italie, exténués et transis de froid. Le parquet de cette ville côtière a annoncé l'ouverture d'une enquête criminelle suite à l'incendie du «Norman Atlantic». 

VIDEO. Norman Atlantic : des rescapés débarquent à Bari


«Prématuré» de parler de disparus

ll est en tout cas «absolument prématuré» de parler de disparus, a insisté le ministre italien des Transports. Ce dernier a expliqué que certaines des personnes qui ont pu être sauvées ne figuraient pas par exemple sur la liste d'embarquement. «Nous ne connaissons pas le chiffre définitif de passagers», a-t-il insisté.

La ministre italienne de la Défense Roberta Pinotti a toutefois indiqué que les opérations de recherche d'éventuels disparus continuaient, bien que les opérations d'évacuation du navire aient pris fin.

Selon le Quai d'Orsay, les 10 passagers français «sont en bonne santé».






Peu avant 15 heures, le commandant du ferry avait fini par quitter son navire après l'évacuation totale. «A 14h50 (13h50 GMT), le commandant Argilio Giacomazzi abandonne le navire», ont indiqué les garde-côtes italiens sur leur compte Twitter. Ce commandant, resté seul en compagnie de quatre officiers de la marine militaire, sur son navire en détresse, battant pavillon italien et affrété par la compagnie grecque Anek, devrait ainsi rehausser le prestige de la marine italienne.

Quelques blessés. L'un des rescapés avait des bandages aux mains, et un médecin a confirmé que certains souffraient de blessures aux pieds ou aux mains, mais toutefois sans gravité. Plusieurs enfants ont été vus débarquant du cargo, une couverture jetée sur les épaules, bravant un froid peu habituel dans cette partie de l'Italie. «Ils ont pleuré et embrassé leurs sauveteurs», a-t-il indiqué aux journalistes rassemblés où s'est amarré le porte-conteneurs.

Sauvetage périlleux. Les autorités maritimes italiennes, grecques et albanaises s'étaient lancées depuis dimanche dans une course contre la montre pour sauver les passagers et membres d'équipage présents à bord du ferry en feu. La plupart ont été récupérées par les hélicoptères et les navires envoyés sur place pour secourir les passagers et membres d'équipage du Norman Atlantic, en majorité des Grecs. 



VIDEO. Ferry en feu : l'opération de sauvetage des passagers 




Nombreux moyens mobilisés. Six hélicoptères de la marine italienne ont assuré les évacuations, avec un maximum de six ou sept personnes par rotation et des conditions encore plus délicates de nuit. La plupart des rescapés sont indemnes, mais souffrent d'hypothermie ou de problèmes respiratoires, selon les sauveteurs interrogés par les médias italiens.

VIDEO. Ferry en flamme: 165 personnes secourues


Dispositif d'accueil des rescapés. Un avion de transport militaire C-130 de l'armée de l'air grecque est arrivé dans la nuit de dimanche à lundi à Lecce, en Italie, a annoncé le ministère grec de la Défense. L'avion devait transférer en Grèce des rescapés grecs qui étaient attendus à Brindisi à bord du cargo Spirit of Piraeus ou à bord d'hélicoptères participant à l'opération de sauvetage, selon le ministère. A Brindisi, des membres de la protection civile et d'autres services de secours ont dressé des tentes dans le terminal passagers du port afin d'accueillir ces rescapés.

Et le ferry ? Les autorités italiennes ont mobilisé quatre remorqueurs dans le but de stabiliser dans un premier temps le Norman Atlantic, un ferry de 186 mètres de long. «Pour le moment, le plus important est de récupérer les passagers et membres d'équipage», avait déclaré lundi matin à la chaine italienne Rainews, le capitaine de frégate Riccardo Rizzotto, de la marine militaire italienne. Il est question ensuite de le remorquer jusqu'au port de Brindisi, si les conditions météorologiques le permettent, mais un remorquage vers l'Albanie, plus proche, est envisagé en cas de besoin.

Entre Grèce et Italie, sauvetage périlleux d'un ferry en flamme


Panique à bord. Fotis Tsantakidis, chauffeur de camion, a raconté au journal grec Ethnos qu'il s'était réveillé à cause d'une intense odeur de brûlé. «Je suis sorti en courant. Je cherchais un gilet de sauvetage mais j'en ai pas trouvé», a-t-il dit, ajoutant qu'il avait pu embarquer sur le «Spirit of Piraeus» en dépit des vagues rendant la manoeuvre très périlleuse. «Un Italien est tombé à l'eau à ce moment là mais il portait heureusement un gilet de sauvetage», a-t-il raconté.

AUDIO. Jean-Philippe Demarc : «Nous avons peur, très peur» (Europe 1)

TÉMOIGNAGE E1 - A bord du Norman Atlantic : "j... par Europe1fr

Le feu s'est déclaré sur le ferry dimanche à l'aube dans l'emplacement réservé aux véhicules, par une mer démontée et des vents violents, alors que le bateau assurait la liaison entre Patras, dans le sud-ouest de la Grèce, et Ancône, dans l'est de l'Italie. Des passagers de 26 nationalités, dont beaucoup de Turcs et d'Italiens, se trouvaient à bord du Norman Atlantic. «La nuit sera longue», avait tweeté dimanche soir le Premier ministre italien, Matteo Renzi.

Le ferry, construit en 2009, battant pavillon italien et affrété par la compagnie grecque Anek, avait récemment été inspecté. Selon l'armateur italien, un problème avait été détecté sur l'une des portes pare-feu, située sur le pont numéro 5, précisément à l'endroit où l'incendie se serait déclenché, a indiqué le groupe Visenti, cité par l'agence de presse italienne Ansa.

VIDEO. Les images du ferry «Norman Atlantic» en feu


VIDEO. Des enfants et leur mère hélitreuillés à bord d'un hélicoptère de l'armée

 

[Lire Plus]

Vous trouverez sur ce site toute sorte d'informations que ce soit privée, publique, politque etc.. Pour votre sécurité et celle des autres nous vous remerciant de lire ces CGU

(Conditions Général d'Utilisations) principales. Pour plus d'informations sur celui-ci "Mentions Légales" et "CGU (Conditions Général d'Utilisations)"

En visitant ce site je m'interdit:

  1. De portez plainte en cas de contenue m'Offensant 
  2. D'interdire l'accès au site et à certain contenue aux personnes sensible se trouvant à côté de moi.
  3. De pas faire passez les articles, page, sondage ou autres susceptible de déclencher des problèmes diplomatique, ouvrière ou des autres rang.
  4. Faire les choses dîtes interdite par les CGU, Mentions Légales et autres Règles étant du site.
  5. D'accéder au site s'il me fournis des donné et logiciel interdit par les lois de (ma/mon) Ville/Région/Département/Pays/Etats ou autres signe gouvernementale.
  6. De diffuser toute sortes de spam, racisme ou autres chose illégales ou discriminatoires.

 

En visitant ce site je m'Oblige à:

  1. Contacté l'administrateur du site en cas de contenue m'offensant ou offensant une autre personne.
  2. Disposer des programme, logiciel ou autres technologie pouvant empêcher les les âmes sensibles et les jeunes personnes à accéder au site.
  3. Disposer d'un bouclier anti-espion ou d'un anti-virus.
  4. Respecter les règles tels quelles soient tant qu'elles font partie du site.
  5. Avertir l'administrateur si vous trouvez quelqu'un entrain d'utilisez les fails du site et de ses services à des fins non autorisé et/ou illégaux.
  6. Ne pas déranger les conversations que d'autres internautes en commencer dans les forum Privé.

 

PARTENAIRE:

Logoofficiel desrecherchesofficiel03

Découvrez le potail communautaire DesRecherche.com! Il est entièrement Français et fait pour les Francophone!

http://www.desrecherche.com/

×