Le Figaro : Les équipes les plus riches du Nascar

La valeur des équipes présentes dans ce sport a fortement progressé depuis deux ans.

Dans le Nascar (National Association for Stock Car Auto Racing), le fossé se creuse entre les grandes et riches équipes de courses de stock-car et celles qui espèrent participer à une toute dernière course. Depuis notre première évaluation Nascar il y a deux ans, les valeurs se sont envolées. Elles sont en hausse de 65 % en moyenne, à 76,5 millions d'euros, grâce à des investissements massifs dans un sport dont la croissance radicale au cours de la dernière décennie semble assez irrégulière.

L'an dernier, des investisseurs milliardaires comme George Gillett, le propriétaire des Canadiens de Montreal du NHL (hockey sur glace) et du club de football britannique de Liverpool, et le Président du Fortress Investment Group Rob Kaufman ont acheté des participations dans des équipes (respectivement Gillett Evernham Motorsports et Michael Waltrip Racing) après avoir décelé de la valeur dans le Nascar.

Le Daytona 500 en Floride est une course de type stock-car qui est devenue plus populaire que la fameuse épreuve des 500 miles d'Indianapolis. (photo U.S. Air Force / Larry McTighe)

» En images : Les voitures du Nascar qui valent le plus cher

» En images : Les pilotes les mieux payés du Nascar

» En images : Les voitures les plus rapides du monde

» En images : Les voitures qui consomment le plus de carburant au monde

» En images : Les voitures des stars du football

Et ils ne sont pas les seuls. Les courses de stock-car suscitent également de l'intérêt à l'intérieur même du secteur : les fusions des équipes moyennes génèrent des concurrents prêts à s'élancer dans la course, car les équipes commencent à se rendre compte des nouvelles efficacités liées à l'exploitation de deux voitures, par exemple, depuis une plus grande écurie, au lieu de les exploiter séparément. On peut citer en exemple l'association de Ginn Racing avec Dale Earnhardt Inc. avant cette saison.

Cependant, ce genre de rapprochement a mis en lumière la division croissante qui se fait jour entre les riches et les pauvres du Nascar. Pour 2008, la différence entre l'équipe la plus riche du Nascar et la 15ème est passée à 197,4 millions d'euros, alors qu'elle n'était que de 173,6 millions d'euros l'an dernier et à peine 125,4 millions d'euros en 2006. Et ceci malgré un léger déclin des valeurs à partir de 2007.

Les plus petites équipes font face à un vent contraire : le contrat de diffusion télévisée de huit ans du Nascar, d'une valeur de 2,88 milliards d'euros et qui a débuté en 2007, représente une amélioration moyenne de 40 % par rapport à son précédent contrat. Le hic : il est à effet rétroactif et ne paiera pas les équipes plus que ce qu'elles ont reçu en 2006 avant 2012. Pour des équipes telles que Hendrick Motorsports et Roush Fenway Racing, qui exploitent neuf voitures de course à elles seules, plus il y a de participants le dimanche, plus elles ont de chances d'encaisser de l'argent.

Nous estimons que Hendrick Motorsports est devenue l'équipe la plus riche du Nascar cette année, en hausse de 13 % avec 215,4 millions d'euros. Roush Fenway Racing est reléguée à la deuxième place. Sa valeur a chuté de 1 % pour atteindre 201,2 millions d'euros. La valeur de l'équipe qui occupe la troisième place, Joe Gibbs Racing, a augmenté de 7 % pour passer à 118,3 millions d'euros.

Les moins bonnes cotes sur la piste ont rendu la situation plus difficile pour les équipes à une et deux voitures comme Petty Enterprises, qui a remporté la Cup Series à 10 reprises. Sa longue recherche de capitaux très médiatisée est arrivée à son terme récemment avec l'annonce de sa vente d'un intérêt majeur dans l'équipe à Boston Ventures, société de financement par capitaux propres. Nous estimons que l'équipe Petty à deux voitures, qui n'a pas remporté de course de la Cup Series depuis près d'une décennie, a perdu 9 % en valeur pour atteindre 28,3 millions d'euros cette année.

Pour les Petty du monde du Nascar, la qualité se révèle à l'usage : tandis que neuf des 10 meilleures voitures Nascar en 1998 étaient exploitées par des équipes qui avaient moins de trois voitures, ce nombre a diminué jusqu'à seulement quatre sur 10 en 2003. La saison dernière, il n'y en avait qu'une parmi les 10 premières. Cette année, la voiture la mieux classée appartenant à une équipe à une ou deux voitures pointe à la 12ème place.

En fait, les six équipes les plus riches (sur un total de 24) sont jusqu'à maintenant responsables de 22 des 54 voitures qui se sont qualifiées à une course cette année. Ce qui représente 41 % - et 80 % des 20 meilleures voitures dans le classement. Le quartile le moins riche contrôle à peine 11 % des voitures qui se sont qualifiées cette saison.

Dans un sport qui se targue de sa parité, la perspective de n'avoir qu'une poignée d'équipes est très préoccupante. En effet, au cours de ces cinq dernières années, le Nascar a travaillé dur pour rendre obligatoire la compétitivité au moyen de son format de playoff «Chase for the Cup», d'un règlement plus strict pour la modification des voitures de course et en refusant la reconnaissance officielle des propriétaires d'équipes en tant que franchisés des courses de stock-car (cette dernière garantirait vraiment l'opportunité de concourir, comme dans d'autres grands sports américains, au lieu d'exiger la qualification de chaque voiture toutes les semaines).

Un conseil aux responsables du Nascar : arrêtez de légiférer la compétition depuis la salle de conférence et laissez faire le marché free-style du Nascar.

 

[SOURCE : LeFigaro.fr]

Le Figaro Nascar

Vous trouverez sur ce site toute sorte d'informations que ce soit privée, publique, politque etc.. Pour votre sécurité et celle des autres nous vous remerciant de lire ces CGU

(Conditions Général d'Utilisations) principales. Pour plus d'informations sur celui-ci "Mentions Légales" et "CGU (Conditions Général d'Utilisations)"

En visitant ce site je m'interdit:

  1. De portez plainte en cas de contenue m'Offensant 
  2. D'interdire l'accès au site et à certain contenue aux personnes sensible se trouvant à côté de moi.
  3. De pas faire passez les articles, page, sondage ou autres susceptible de déclencher des problèmes diplomatique, ouvrière ou des autres rang.
  4. Faire les choses dîtes interdite par les CGU, Mentions Légales et autres Règles étant du site.
  5. D'accéder au site s'il me fournis des donné et logiciel interdit par les lois de (ma/mon) Ville/Région/Département/Pays/Etats ou autres signe gouvernementale.
  6. De diffuser toute sortes de spam, racisme ou autres chose illégales ou discriminatoires.

 

En visitant ce site je m'Oblige à:

  1. Contacté l'administrateur du site en cas de contenue m'offensant ou offensant une autre personne.
  2. Disposer des programme, logiciel ou autres technologie pouvant empêcher les les âmes sensibles et les jeunes personnes à accéder au site.
  3. Disposer d'un bouclier anti-espion ou d'un anti-virus.
  4. Respecter les règles tels quelles soient tant qu'elles font partie du site.
  5. Avertir l'administrateur si vous trouvez quelqu'un entrain d'utilisez les fails du site et de ses services à des fins non autorisé et/ou illégaux.
  6. Ne pas déranger les conversations que d'autres internautes en commencer dans les forum Privé.

 

PARTENAIRE:

Logoofficiel desrecherchesofficiel03

Découvrez le potail communautaire DesRecherche.com! Il est entièrement Français et fait pour les Francophone!

http://www.desrecherche.com/